Tout savoir sur l'isolation phonique

L'objectif de cet article est de donner les grandes lignes de ce que représente une isolation acoustique pour tous ceux qui n'ont pas de connaissances particulières dans ce domaine. Nous commencerons par définir ce qu'est une isolation phonique, pour les professionnels et pour les particuliers, avant de faire un point sur la petite nuance qui existe entre une isolation phonique et acoustique. Les grandes familles d'isolants acoustiques seront brièvement décrites, avec leurs propriétés respectives, et les différents types de poses abordés.

isolation contre le bruit

Qu'est-ce que l'isolation phonique ?

L'isolation phonique est aujourd'hui une problématique largement traitée dans tous les domaines de la vie courante. Autrefois réservée aux seuls domaines de l'industrie et de l'architecture moderne, l'isolation acoustique s'est largement démocratisée ces dernières années avec des matériaux nouveaux et adaptés aux différentes situations de la vie quotidienne.

  •  Isolation phonique pour les professionnels

Elle regroupe l'ensemble des mousses à base de polyuréthane et de caoutchouc qui permettent une isolation efficace et performante des matériels courants de l'industrie : machines outils, centres d'usinages, serveurs informatiques, ventilateurs, compresseurs, etc... Les mousses les plus utilisées, en partie à cause de leur ancienneté, sont les mousses de polyuréthane alvéolaires (mousse standard de type SE50AL ou mousse performance avec une masse lourde de 5 Kg/m2 type SE50AL-ML). Ces mousses, grâce à leurs alvéoles, bénéficient d'une large surface d'absorption ce qui en fait des mousses très polyvalentes pour tous les professionnels.

Mousse acoustique alvéolaire

Mousse acoustique polyuréthane alvéolaire SE50AL (épaisseur 50 mm)

Lorsque que les propriétés d'isolation en transmission sont privilégiées, par exemple pour que des nuisances sonores soient contenues à l'intérieur d'une pièce ou d'un capotage, il conviendra d'opter pour une mousse plus dense de type SE25-Composite (densité 150 Kg/m3). Ces mousses composites sont extrêmement résistantes sur le plan mécanique, donc résistantes aux chocs, et sont protégées sur une des faces par un film 100% étanche (protection contre les projections d'eau, d'huile, d'hydrocarbures, etc...).

Mousse phonique polyuréthane agglomérée

Mousse acoustique polyuréthane agglomérée (SE25-Composite)

Dans des cas très particuliers, les professionnels peuvent avoir besoin d'utiliser des isolants phoniques étanches dans la masse, à cause des conditions environnantes ou de la nécessité de procéder régulièrement à un nettoyage à grande eau. Dans ce cas, les mousses de caoutchouc donneront parfaitement satisfaction. Ces dernières sont denses (130 Kg/m3) et étanches dans la masse (car composées d'une multitudes de cellules fermées). Enfin, lorsque des sources de chaleur sont présentes, il conviendra d'utiliser des mousses classées au feu comme les mousses de polyuréthane imprégnées ou les mousses de mélamine.

  • Isolation phonique pour les particuliers

Les besoins en isolation phonique des particuliers sont, la plupart du temps, liés à la nécessité de s'isoler par rapport aux voisins : ne plus entendre les conversations de ses voisins, réduire la perception des bruits d'impacts (chutes d'objets, talons), faire en sorte de pouvoir pratiquer un instrument de musique sans générer des conflits de voisinage inutiles et difficiles à gérer...

Pour cela, il sera possible d'utiliser, à l'intérieur d'une double-cloison construite à cet effet, une mousse composite, dense et donc particulièrement efficace contre la transmission des ondes sonores. Cela demandera, bien entendu, quelques compétences en bricolage, ce qui n'est pas forcément à la portée de tous. Pour les particuliers qui recherchent une solution simple et facile à mettre en œuvre, l'utilisation d'un Kit Acoustique mural sera recommandé. Cela permettra de créer une couche isolante efficace entre deux appartements ou deux pièces d'un même logement. L'utilisation, en option, de masses lourdes sera un moyen efficace de filtrer le plus possible les basses fréquences (sons graves).

Masses lourdes amortissantes

Masse lourde bitume (noire) et masse lourde performance (jaune)

Différence entre isolation phonique et isolation acoustique

Lorsque l'on évoque l'isolation d'un lieu, d'une maison ou d'un appartement, il conviendra de bien faire la différence entre isolation phonique et isolation acoustique. De manière usuelle et courante, il est vrai que l'on a tendance à utiliser les deux expressions de manière indifférente, sans que cela ne porte vraiment à conséquence.

L'isolation phonique conviendra plus pour décrire une situation où l'on souhaite éviter que le son émis par des personnes, une machine ou tout autre objet ne puisse passer facilement d'un espace à l'autre. On est là plus dans le cas de la protection contre les nuisances sonores qui sont devenues un paramètre important dans la qualité de vie (que ce soit au travail ou chez soi). Les mousses de haute densité sont souvent recommandées car il est plus difficile pour les ondes sonores émises de traverser ce type de matière, d'autant plus si l'épaisseur est supérieure à 30 mm.

L'isolation acoustique a un caractère plus qualitatif. Elle représente habituellement le traitement acoustique d'une pièce, c'est à dire la qualité du son perçu dans un espace clos. Les personnes qui pratiquent la musique sont habituées à ce genre de traitement. Par la pose d'isolants acoustiques, elles souhaitent avant tout limiter au maximum la réverbération des ondes sonores sur les murs et le plafond de manière à n'entendre que le son d'origine, et non un mélange de différentes fréquences.

isolation acoustique pour studio d'enregistrement

La même approche est rencontrée dans les lieus publics, comme les salles de réunions, les salles de restaurants, les salles communes où l'accumulation de convives dans un espace restreint crée très rapidement un brouhaha inacceptable. Il conviendra alors de mettre en place un traitement de la pièce concernée avec des panneaux de mousse acoustique, par exemple de la mousse de mélamine, des tissus absorbants ou encore des tableaux acoustiques.

Les meilleurs matériaux pour une bonne isolation phonique

Dans ce paragraphe, nous n'évoquerons que les matériaux qui sont reconnus officiellement par les architectes et les acousticiens pour leur efficacité phonique. Nous ne prendrons pas en compte, par exemple, les matériaux que certains emploient couramment, mais dont l'efficience est loin d'être prouvée : laine de roche, polystyrène, laine de bois, etc...

Les matériaux les plus connus sont les mousses de polyuréthane alvéolaire, d'épaisseurs standards 30 ou 50 mm. Leur surface d'absorption est augmentée par la présence des alvéoles et les cellules ouvertes piègent efficacement les ondes sonores dans l'épaisseur de la matière. Depuis quelques années, les progrès techniques réalisés permettent de poser sur cette surfaces alvéolaire, donc non plane, un film 100% étanche pour protéger la matière de l'humidité et obtenir un aspect plus esthétique(voir référence SE50AL-SM). 

Mousse phonique aléolaire avec film étanche

Mouse acoustique alvéolaire ep50 mm avec film 100% étanche (SE50AL-SM)

Les mousses faces lisses ont des propriétés isolantes proches des mousses alvéolaires, mais sont plus adaptées aux applications présentant un niveau élevé de poussières (ventilation par exemple). Leur surface parfaitement lisse n'accroche pas la poussière et leur nettoyage est facilité (voir la référence SE30FL ou SE30FL-ML avec une masse lourde de 5 Kg/m2).

Les mousses de densité plus élevée (130 à 150 Kg/m3) sont aujourd'hui également très utilisées dans l'industrie et pour l'isolation murale. On retrouvera les mousses de polyuréthane comme les mousses composites, ou les mousses de caoutchouc noires étanches dans la masse (grâce à leurs cellules fermées).

Les mousses classées feu, quant à elles, sont utilisées par précaution lorsqu'une source de chaleur est proche ou lorsque les normes de sécurité les rendent obligatoires (salles publiques, night-clubs, salles de spectacles, etc..). Les mousses de mélamine sont très utilisées pour l'isolation des plafonds, car efficaces et légères, tandis que les mousses de polyuréthane imprégnées sont plus adaptées aux isolation murales (voir la référence SE25M1-PU). Dans l'industrie, il n'est pas rare non plus de rencontrer la mousse de caoutchouc SE25M1-CC qui est une mousse de caoutchouc classée au feu, étanche et très souple (possibilité d'isoler des gaines de ventilation par exemple ou des espaces courbes).

Les mousses autoportantes, donc présentent une rigidité proche d'une plaque de polystyrène, permettent de créer dans le monde industriel des coffrages ou des espaces confinés tout en assurant une bonne isolation phonique. Elles sont classées au feu et revêtues sur deux faces d'un film de protection en aluminium (voir référence SER-2AIG).

Isolation acoustique d'un restaurant

Isolation acoustique du plafond d'un restaurant à l'aide de plaques de mélamine

Dans les accessoires utiles pour finaliser une bonne isolation phonique, on peut citer les masses lourdes, très efficaces pour filtrer les basses fréquences et qui sont posées ou pas en complément de mousses acoustiques. Les tapis résiliants permettent également d'empêcher la propagation des vibrations lorsqu'elles sont posées au sol. Ils viennent donc en complément des autres matériaux d'isolation.

Comment poser et installer un isolant phonique ?

La pose des isolants phoniques ne demandent pas de grandes compétences, si ce n'est d'avoir quelques notions élémentaires de bricolage. Dans le secteur industriel, ce sont souvent les services maintenance qui prennent en charge la pose des isolants phoniques destinés à limiter les nuisances pour le personnel. Les services hygiène et sécurité contrôlent les opérations, en accord avec les instructions de la médecine du travail.

Dans le secteur du bâtiment, et plus particulièrement lors de la construction de logements neufs, ce sont les ouvriers eux-mêmes qui posent les matériaux isolants au sol ou sur les murs en fonction des instructions du cahier des charges. Les architectes sont là pour sélectionner les matériaux avec les acousticiens dès la création des plans, et pour contrôler l'efficacité finale de la réalisation.

Isolation phonique professionnelle

Dans le cadre de la rénovation, c'est à dire dans les bâtiments anciens ou dans les bâtiments neufs mal isolés, ce sont les propriétaires eux-mêmes, voire les locataires qui se chargent des travaux d'isolation. Cela passe par le montage d'une double cloison afin d'y introduire une mousse isolante, ou la réalisation d'un coffrage avec mousse phonique pour supprimer les nuisances sonores de canalisations (chauffage ou écoulement d'eau). Pour ceux qui n'ont pas de compétences particulières, et qui ne souhaitent pas faire appel à un professionnel, l'utilisation d'un Kit Acoustique Mural est recommandé (voir le mode d'emploi et la vidéo de démonstration ICI ).

Pose d'un kit acoustique mural

Pose d'une isolation phonique murale

Retrouvez ici toute notre gamme de mousses acoustiques

Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter nos techniciens par téléphone au 04 77 47 51 92 (du lundi au vendredi - 8h/12h-14h-17h) ou par mail à l'adresse contact@solutions-elastomeres.com

Consultez ici notre article "Comment choisir une mousse acoustique ?"