Comment choisir une mousse acoustique ?

Choisir une mousse acoustique

                                                                                                                     

Les problèmes de nuisances sonores sont aujourd’hui récurrents, que ce soit pour les professionnels (machines, moteurs, compresseurs, etc..) ou les particuliers (bruits de voisinage, bruits d’impacts, pompes à chaleur, etc…). Les normes sont devenues beaucoup plus contraignantes et l’acoustique n’est plus un domaine réservé à quelques spécialistes : nous avons assisté au fil des ans à une forme de démocratisation du secteur. Aujourd’hui, il est tout à fait possible, et souvent conseillé, de résoudre soit même les problèmes de nuisances acoustiques, plutôt que de faire appel à un bureau d’étude spécialisé, compétent mais également onéreux...

Mais la question qui vient immédiatement est la suivante : « Vers quelle mousse dois-je m’orienter pour résoudre efficacement les problèmes acoustiques que je rencontre ? ».

 

Les cas peuvent être très différents : de la personne qui recherche une solution économique pour une nuisance acceptable, à l’industriel qui se voit contraint, sous la pression de la médecine du travail, de stopper une production trop bruyante pour le personnel, en passant par le passionné de cinéma souhaitant construire une salle de cinéma privative… tous ces cas, bien évidemment, ne font pas appel aux mêmes solutions.

Dans cet article de vulgarisation, nous avons tenté de répondre simplement à cette question récurrente en proposant une classification des mousses phoniques disponibles sur le marché, afin que chacun puisse s’orienter vers le produit le plus adapté à ses besoins en termes de performances, de coûts et d’esthétique.

 

Six grandes familles de mousses peuvent alors être mises en évidence. Elles sont détaillées ci-dessous avec quelques exemples concrets qui vous aideront à mieux cerner les applications possibles :

 

1-    Mousses « classiques »

2-    Mousses « performance »

3-    Mousses « étanches »

4-    Mousses « classées feu »

5-    Mousses « finition »

6-    Mousses « rénovation »

 

 

1-   Les mousses "classiques"

Nous entendons par « classiques » toutes les mousses proposées à la vente depuis des dizaines d’années et qui ont fait leurs preuves par leur efficacité. Ce sont, en règle générale, des mousses de polyuréthane dont la densité peut varier de 50 à 150 Kg/m3. Leur structure à cellules ouvertes garantit une très bonne absorption des ondes sonores qui perdent de leur puissance en pénétrant dans l’épaisseur de la mousse.

Ce sont des mousses plutôt économiques, car très courantes, et fabriquées en grandes quantités (réduction des coûts par la production en série). Elles conviennent à la plupart des applications courantes et sont de bons rapports qualité/prix/résultat.

Mousse phonique alvéolaire

                                                                                                                  

Mousse alvéolaire SE50AL (cellules ouvertes)

 

 

Les mousses « alvéolaires » et planes (« faces lisses ») sont principalement employées en absorption, c’est-à-dire plaquées sur les murs et les plafonds afin de réduire les réfléxions des ondes sonores et diminuer les phénomènes d’échos (SE30AL, SE50AL, SE30FL, SE50FL), tandis que les mousses « composites » (SE25-Composite), trois fois plus denses, sont plus adaptées à la réductions des ondes en transmission (passage du bruit à travers une paroi ou un mur).

 Ces trois catégories de mousses, alvéolaires, faces lisses et composites conviennent à la plupart des applications courantes (soit approximativement 80% des cas).

 Mousse acoustique composite

                                                                                                               

Mousse SE25-Composite (densité élevée)

 

2-   Les mousses "performances"

Ces références sont clairement destinées aux personnes ou entreprises rencontrant des problématiques acoustiques fortement pénalisantes, et qui doivent être traitées avec le maximum d’efficacité. L’association des masses lourdes polymère aux mousses de polyuréthane permet une meilleure filtration des basses fréquences (sons graves), c’est-à-dire les fréquences qui ont tendance à se propager par tous les éléments solides.

 

Nous retrouvons donc dans cette famille les mousses alvéolaires (SE50AL-ML) et planes (« faces lisses » - SE30FL-ML) associées à des complexes élastomère (masse lourde) de masse surfacique proche de 5Kg/m2. Les performances acoustiques sont supérieures à celles des mousses « classiques », mais pour un budget bien évidemment supérieur…

 Mousse phonique plane étanche

                                                                                                             

 

Mousse face lisse SE30FL-ML (avec masse lourde 5Kg/m2)

 

La mousse composite, plus dense, peut également être conseillée, cette fois, en épaisseur 50 mm (SE50-Composite) à la place de 25 mm. Sa densité élevée parle d’elle-même (7 à 8 kg par m2).

Les mousses de polyéthylène réticulées font également leur apparition à ce niveau de performance (SER-2AIG) . Elles sont issues des dernières recherches en la matière et présentent de nombreux avantages pour l’industrie et le bâtiment : légereté, rigidité (mousses auto-portantes), performances acoustiques  et classement feu/fumées.

 Mousse phonique polyéthylène étanche

 

Mousse SER-2AIG (auto-portante, classée feu)

 

 

Les masses Lourdes peuvent être proposées séparemment, c’est-à-dire non associées à une mousse, afin de pouvoir répondre aux plus grands nombres d’applications. Dans leur version « masse lourde performance » elles sont encore plus denses (7 Kg/m2), faciles à couper (cutter) et classées au feu (ce qui est souvent un avantage).

 Masse lourde acoustique

                                                                                                             

Masse lourde performance (7 Kg/m2, classée feu)

 

3-   Les mousses "étanches"

 Comme vu précédemment, les mousses de polyuréthane sont très performantes, et faciles à produire, donc plutôt économiques. Leurs structures à cellules ouvertes (type éponge) sont particulièrement recommandées pour l’atténuation des ondes sonores, mais fortement déconseillées pour les milieux humides….(absoption d’eau donc perte d’efficacité, moisissures, durée de vie réduite).

 Mousse phonique caoutchouc etanche

Mousse caoutchouc étanche (dans la masse)

 

Il est alors préférable de s’orienter vers des mousses polyuréthane protégées (sur une face) par un film 100% étanche (mousse alvéolaire SE50AL-SM, mousses faces lisses SE30FL et SE50FL) ou vers des mousses étanche dans la masse, c’est-à-dire à cellules fermées (mousse de caoutchouc SE552 130Kg/m3 ou mousse de caoutchouc classée feu SE25M1-CC 60 Kg/m3).

Isolation phonique tuyauterie

Isolation de tuyauteries (mousse caoutchouc SE25M1-CC)

 

Les particuliers peuvent utiliser ces mousses en extérieur (exemple : écran acoustique contre les nuisances de voisinage) tandis que les industriels les emploieront plutôt dans les milieux humides, dans les environnements soumis aux projections (eau, huile) et dans les secteurs nécessitant une désinfection régulières (alimentaire, médical, etc..).

Mousse phonique pour compresseur

                                                                                                                  

Isolation d’un compresseur (mousse SE50AL-SM, film 100% étanche)

 

 

4-   Les mousses "classées feu"

Là aussi, le paramètre « environnement » est prioritaire pour le choix des mousses. Il est question d’isoler des salles pouvant recevoir du public ou des machines présentant des sources de chaleur. Le critère principal est ainsi le classement au feu, et parfois la toxicité des fumées (construction ferroviaire ou aéronautique).

 Mousse acoustique melamine

Mousse de mélamine (classée feu)

Les mousses de mélamine (cellules ouvertes) font référence dans le domaine. Elles sont très légères (9 Kg/m3), faciles à couper, très efficaces en isolation phonique et classées au feu selon les normes Européennes. Elles existent sous forme plane (SE30M1-Mélamine), sous forme alvéolaire ou avec un taillage pyramidal (grande efficacité et belle présentation).

 Mousse phonique melamine alveolaire

Création d’un caisson (mousse de mélamine alvéolaire)

 

Enfin, certaines mousses de polyuréthane (SE25M1-PU) peuvent être imprégnées en usine de manière à obtenir un classement feu. Ces mousses très souples sont souvent employées pour l’isolation des murs, derrière une couche de décoration type tissus (exemple : murs de discothèques).

 

Les mousses de polyéthylène réticulé (SER-2AIG) sont quand à elles intéressantes pour leur rigidité et leur classement feu/fumées (constructions ferroviaires, bâtiment, naval, etc…).

 Mousse acoustique autoportante

Mousse SER-2AIG (auto-portante, classée feu)

 

5-   Les mousses "finition"

Les mousses de cette famille sont putôt destinées à ceux qui recherchent à la fois des performances en absorption acoustique et une présentation soignée.

 

Nous citerons les exemples des studios d’enregistrement, des salles de cinéma privatives, des salles de conférences, etc…

 Mousse acousique alveolaire etanche

Mousse SE50AL-SM (film 100% étanche)

 

Les mousses alvéolaires avec film polyuréthane (noir) sont régulièrement utilisées (SE50AL-SM), de même que les mousses de mélamine pyramide qui constituent le meilleur rapport performances/présentation.

 Isolation acoustique cafetariat

Isolation acoustique d’une cafétaria (mousse de mélamine + tissus phonique)

 

 

L’emploi de tableaux acoustiques peut également être une solution intéressante dans le cas où il est envisagé en complément des mousses déjà citées.

Mousse melamine basotect salle

                       

Mousse de mélamine pyramide (classée feu)

 

 

6-   Les mousses "rénovation"

Contrairement aux immeubles modernes, conçus en respectant les dernières normes en vigueur, les bâtiments anciens présentent de nombreuses lacunes sur le plan acoustique (dalles mal isolées contre les bruits de transmission et les bruits d’impacts, cloisons et portes trop légères, etc..). Face aux demandes récurrentes des clients, les industriels du secteur ont fait des efforts ces dernières années pour développer et proposer à la vente des produits acoustiques susceptibles d’être utilisés en rénovation d’appartements ou de maisons.

 Pose du kit acoustique mural

Pose d’un kit acoustique mural

 

C’est le cas, par exemple, du Kit Acoustique Mural, relativement facile à poser pour des néophytes (mode d’emploi et vidéo en ligne), ou de l’Isol’tuyau permettant de réduire les bruits d’écoulements dans les canalisations (évacuation des eaux) ou encore l’Isol’carrelage pouvant etre installé sous les carrelages, sous les parquets (en necessitant plus ou moins de travaux suivant les cas…).

 Isolation acoustique tuyau

                                                                                                                     

Isol’Tuyau (canalisation)

Pour les demandes plus techniques, issues des semi-professionnels très attentifs aux questions d’isolations phoniques, des produits plus pointus peuvent également être employés, tels que les couches de Super-Résiliant (particules de caoutchouc agglomérées très amortissantes) ou les plaques et rouleaux de masses lourdes bitume (isolations internes des cloisons, sous-couches pour éviers et bagnoires métalliques, etc…).

 Isolation acoustique plancher

Pose d’Isol’Carrelage

 

Voilà ! après toutes ces explications, nous espérons que vous saurez vous orienter par vous-même vers le produit le plus adapté à votre problématique acoustique, à vos compétences en bricolage et, bien entendu à votre budget… Toute notre gamme en mousse acoutique est disponible sur notre site.

 

Vous pouvez à tous moments contacter nos techniciens, par téléphone (04 77 47 51 92) ou par mail (contact@solutions-elastomeres.com), afin de vérifier ensemble que rien ne vous a échappé.